LA PAROLE

Cette conférence a été écrite en hommage au philosophe français Georges Gusdorf, auteur d'un petit chef d'oeuvre intitulé "La parole", publié en 1952 aux PUF.

 

Né en 1912 et mort en 2000, il a publié une thèse "La découverte de soi" en 1948, "Mythe et métaphysique" en 1953, puis une oeuvre magistrale en 12 volumes "Les sciences humaines et la pensée occidentale".

Son propos présentant sa dernière oeuvre : "Le crépuscule des illusions" rejoint notre apologie du témoignage dans cette conférence et dans notre dernier ouvrage "Libérer la parole politique" :

 

"Nous ne pouvons accéder qu'à une vérité en situation, et la recherche en ce sens ne s'achèvera jamais. Tout individu qui se présente en porte-parole de l'absolu se rend coupable de faux témoignage; sa prétention expose une contradiction dans les termes."

 

La carte des pluralités est présentée dans l'Essai III - La recognition et la pluralité de l'ouvrage Libérer la parole politique, p. 102.